Cocktails de fêtes nationales

L’esprit des nations

Si vous aviez besoin d’une excuse supplémentaire pour sortir votre shaker cet été, le mois de juillet vous offre les fêtes nationales de différents pays à l’occasion desquelles vous pourrez lever votre verre. Pour vous permettre de célébrer en esprit cet été les fêtes nationales du Canada, des États-Unis et de la France, Helen Brownless a réalisé pour vous une liste de cocktails faciles à préparer

Fête nationale canadienne : 1er juillet

Ceasar

Variante canadienne du cocktail classique Bloody Mary, le César a été inventé dans les années 1960, son créateur s’étant inspiré des spaghetti alle vongole, un plat de pâtes à base de palourdes. Il a remplacé le classique jus de tomate par le Clamato, un délice canadien associant jus de tomate et bouillon de palourdes, maintenant largement disponible. N’hésitez pas à remplacer la vodka traditionnellement utilisée pour ce cocktail par un whisky SMWS au profil aromatique Tourbé qui conviendra parfaitement à cette cure de saumure.

Ingrédients

  • 50 ml de vodka ou de whisky SMWS tourbé
  • 2 traits de Tabasco (ou plus, si vous désirez votre cocktail plus épicé)
  • 4 traits de sauce Worcestershire
  • 150 ml de Clamato
  • 25 ml de jus de citron
  • Sel de céleri (bord du verre)
  • Branche de céleri (garniture)
  • Un verre highball

Préparation

  1. Passez une tranche de citron sur le bord de votre verre que vous mettez ensuite dans du sel de céleri qui s’attache tout autour.
  2. Mettez des glaçons dans le verre, ajoutez-y de la vodka ou du whisky tourbé, le Clamato, le jus de citron, le Tabasco et la sauce Worcestershire.
  3. Remuez pour bien mélanger le tout. Décorez d’une branche de céleri, d’une rondelle de citron ou d’un cornichon pour lui donner consistance.

Maple Old Fashioned

Il n’y a pas grand chose à raconter à propos de ce cocktail, si ce n’est qu’il implique quelque chose de typiquement canadien : le sirop d’érable !  C’est une simple modification d’un cocktail classique puisqu’il suffit de remplacer le sucre habituellement utilisé par du sirop d’érable. Comme le bourbon est souvent en rupture de stock à la SMWS, il s’est avéré que notre profil aromatique Juteux, Chêne et Vanille constitue un merveilleux substitut.

Ingrédients

  • 50 ml de bourbon ou de whisky SMWS Juteux, Chêne et Vanille
  • 10 ml de sirop d’érable
  • 3 traits d’amers aromatiques d’orange ou d’Angostura (l’un ou l’autre ou les deux ensemble)
  • Écorce d’orange (garniture)
  • Un verre tumbler

Préparation

  1. Ajoutez le whisk(e)y, le sirop d’érable et les amers dans un verre tumbler rempli d’une petite quantité de glaçons.
  2. Remuez jusqu’à ce que le mélange soit bien refroidi et que les glaçons l’ait légèrement dilué. Remplissez le verre de glace.
  3. Garnissez avec une écorce d’orange.
  4. Pour une touche d’agrumes supplémentaire, pressez l’écorce sur la boisson et passez-la sur le bord du verre avant d’en garnir le cocktail.

Independence day USA : le 4 Juillet

OLD PAL

Le Old Pal est un cocktail sans fioritures créé dans les années 1920 au célèbre Harry’s New York Bar à Paris. Il est souvent éclipsé par son homologue, le Boulevardier. Le Old Pal est le moins sucré des deux. Il est fabriqué à partir de rye whisky plutôt que de bourbon. Il est composé de seulement trois ingrédients, tous en mesures égales. Facile à préparer, c’est un ami fiable et durable.

Ingrédients

  • 25 ml de rye whisky
  • 25 ml de Campari
  • 25 ml de vermouth sec
  • Écorce de citron (garniture)
  • Une coupe

Préparation

  1. Mettez le rye whisky, le Campari et le vermouth sec dans un verre à mélange avec de la glace et remuez jusqu’à ce qu’ils soient bien refroidis.
  2. Passez au filtre dans une coupe refroidie.
  3. Garnissez d’écorce de citron.

Mai Tai

Ce n’est peut-être pas le premier cocktail qui vous vient à l’esprit quand vous pensez aux États-Unis, et pourtant l’Amérique a une longue histoire d’amour avec la culture Tiki.  Au début des années 1940, après la Grande Dépression, le besoin d’évasion a alimenté l’attirance des Américains pour la Polynésie et mis la culture Tiki à la mode. Avec du jus de citron vert frais et de l’orgeat doux, ce cocktail tropical pourrait être une initiation idéale pour ceux qui trouvent le rhum SMWS trop fort. Le caractère épicé de notre cask n° R2.17 : Fanfaron pourrait donner un coup de fouet intéressant à cette boisson classiquement douce.

Ingrédients

  • 50 ml de rhum blanc
  • 25 ml de Cointreau
  • 25 ml de jus de citron vert frais
  • 12,5 ml d’orgeat (sirop d’amande)
  • 50 ml de jus d’ananas
  • 12,5 ml de rhum SMWS ou de rhum brun
  • Quartiers d’ananas ou cerises au marasquin ou parapluie (garniture)
  • Un verre highball (ou un verre Tiki si votre bar est bien équipé !)

Préparation

  1. Remplissez un shaker avec de la glace, puis ajoutez le rhum blanc, le Cointreau, le jus de citron vert, l’orgeat et le jus d’ananas.
  2. Secouez jusqu’à ce que le liquide soit bien refroidi. Passez au filtre dans un verre rempli de glace puis ajoutez le rhum SMWS qui doit ruisseler dans le verre.
  3. Garnissez au choix avec un quartier d’ananas, une cerise au marasquin, une rondelle de citron vert ou un parapluie à cocktail.

Fête nationale française : le 14 juillet

D’Artagnan

Le d’Artagnan porte bien le nom du quatrième mousquetaire, originaire de Gascogne, berceau de l’armagnac. Il s’agit d’une variation du champagne cocktail classique où le cognac est remplacé par de l’armagnac. Avec ses saveurs fraîches d’agrumes provenant du jus d’orange et du Grand Marnier, il est sans doute mieux adapté à la célébration du 14 juillet. Si vous remplacez le champagne brut par une alternative plus douce, un mousseux, il est préférable de ne pas y ajouter de sirop de sucre.

Ingrédients

  • 25 ml d’armagnac
  • 12,5 ml de Grand Marnier
  • 50 ml de jus d’orange
  • 5 ml de sirop de sucre
  • Champagne brut
  • Écorce d’orange (garniture)
  • Une flûte à champagne

Préparation

  1. Remplissez un shaker avec de la glace puis ajoutez l’armagnac, le Grand Marnier, le jus d’orange et le sirop de sucre.
  2. Secouez jusqu’à ce que ce soit bien refroidi.
  3. Passez au filtre dans une flûte refroidie et complétez avec du champagne. Décorez d’un morceau d’écorce d’orange.

ELDERFLOWER SIDECAR

Le Sidecar est un cocktail classique du Paris de la Première Guerre mondiale. Son nom viendrait d’un side-car de moto dans lequel un capitaine se déplaçait pour aller et revenir du bistrot où ce cocktail a été créé. Traditionnellement, il est composé à parts égales de cognac, de triple sec et de jus de citron. Il était servi avec un bord sucré pour couper l’amertume, quoique les barmans d’aujourd’hui aient tendance à ajouter du sirop de sucre à la place. Cette variante est parfaite pour l’été, la fraîcheur sucrée de la liqueur de fleur de sureau contrastant avec la luxuriance du cognac.

Ingrédients

  • 50 ml de cognac
  • 25 ml de liqueur de sureau
  • 12,5 ml de jus de citron frais
  • Écorce de citron (garniture)
  • Une coupe

Préparation

  1. Remplissez un shaker de glace et ajoutez le cognac, la liqueur de fleur de sureau et le jus de citron.
  2. Secouez jusqu’à ce que le mélange soit bien froid.
  3. Passez au filtre dans une coupe refroidie. Garnissez d’écorce de citron.